lundi 21 octobre 2019

The North Mississippi Allstars, le blues du Mississippi était au rendez-vous

Ce lundi soir la Maroquinerie, un des  meilleures salles parisiennes accueille The North Mississippi Allstars, formation originaire d'Hernando qui vient de sortir son dixième et  excellent album "Up and Rolling" sur lequel apparaissent de prestigieux invités, tels Mavis Staples, Jason Isbell,  Cedric Burnside R.L. Burnside, Duan.Ie Betts, fils de Dickey Betts la fine gachette des Allman Brothers. Que du beau monde. Ce n'est pas pour rien que ce disque a été choisi dans les disques du mois par F.I.P.

Déjà plus de vingt ans d'existence pour ce groupe formé des frères Dickinson, Cody et Luther, ce dernier ayant été ne l'oublions pendant plusieurs années membre des "Black Crowes" au sein desquels il officiait à la guitare solo.


Pour tout amateur de musique américaine, ce groupe de "Hill country music", forme de blues joué dans le nord du Mississippi, impossible de ne pas aller les entendre.

Bien sûr ma comparse Muriel, adepte de musique américaine, m'accompagnait.

Le concert démarrera à 20 heures, pas de première partie.
Les frères Dickinson, Luther à la guitare, Cody à la batterie, accompagné de Jesse Williams à la basse, donnaient immédiatement le ton à cette soirée.
Blues et Boogie au programme proposé par trois musiciens excellant dans ce style blues jam.
Luther, quel guitariste, pas de frime avec lui, un très bon doigté et le feeling.
Son frère très bon batteur, nous gratifiera d'un solo de washboard. L'occasion d'entendre cet instrument dans un concert dans nos contrées est plutôt rare.
Il nous montrera également ses talents de guitariste au cours du set, il assez rare de voir un batteur jouer aussi bien de la guitare, surprenant. Il faut dire que les deux frères sont nés dans le berceau de la musique avec comme père James Dickinson qui a produit de nombreux groupes et joué pour nombres de stars.

Pendant deux heures quinze nous avons balancé au rythme de cette musique que seuls les américains savent distiller. Vraiment une belle soirée.

La set list :

Shimmy the Wobble (Otha Turner and the Rising Star Five and Drum Band cover) 
Goin' down South (R.L Burnside cover)
Up and Rolling
What You are gonna do ?
K.C. Jones (On the road again)
Mean Old World (Allen Toussaint and Leo Nocentell cover)
Psychelic Sex Machine
Poor Black Mattie
Shake 'Em on Down (Bukka White cover)
Cody solo
Shake (Yo Mama)
Lord Have Mercy
Deep Elem Blues
Prayer for Peace
Call that Gone

Meet Me in The City (Junior Kimbrough cover)
Bump That Mother
Peaches





Aucun commentaire:

Publier un commentaire